Olivier Scala

Issu d'une famille d'importateurs de thé depuis cinq générations, Olivier Scala entre dans la profession à vingt-cinq ans et s'initie très vite, avec son père, aux techniques de la dégustation et des achats de thés, poste clé qu'il occupera dès 1984 dans la petite société d'importation qu'il dirigera à partir de 1988. Sous son impulsion, la société familiale et indépendante, à très forte notoriété sur le marché des thés haut de gamme, va développer image et tonnage au fil des années. 

Parallèlement au management de sa société, il devient Président du Syndicat Français du Thé et des Plantes à Infusion (STEPI) de 1997 à 1999, Président du Comité Européen du Thé (1998-1999), Président du Comité Français du thé (de 1988 à nos jours). 

Avec les membres du STEPI et CFT, dont il assure la vingtième année de présidence, il a été à l'origine du lancement en novembre 2005, du premier Festival du Thé à Paris. Olivier Scala anime également un certain nombre de conférences à l'Université du Thé et dans les différents lycées hôteliers. On le sollicite pour de nombreuses expertises. 

En 2005, avec la complicité de Marie Grézard et Patrick Aufauvre, il a écrit Thés, un ouvrage de référence paru chez Solar.


Augustin Scala

Cadet d’une fratrie de trois enfants, passionné par le thé et par l’histoire qu’il véhicule, Augustin Scala a décidé en 2006 de s’engager dans la société familiale, y rejoignant sa mère, son père et sa soeur Mathilde. Il commence par s'initier aux techniques de la dégustation et de la sélection des thés à ses côtés, comme Olivier Scala l'avait fait avant lui avec son propre père. De nombreux voyages et de longues heures de dégustation lui ont permis d’acquérir son expertise en matière de thé. Il travaille également l’aromatisation des thés dans le laboratoire français de la société et est à l’origine de nombreuses créations parfumées signées George Cannon. Son arrivée signe la création de la marque George Cannon (produits griffés, logo…) et l’ouverture d’une boutique en nom propre, rue Notre Dame des Champs à Paris.

Épicurien, il se plaît à associer cuisine et thé. Il a ainsi imaginé plusieurs recettes proposées au salon de thé parisien près de Montparnasse.

En 2014, il est devenu directeur général des établissements Thés George Cannon.