Inde

Bangladesh

Sur 60 000 ha environ, le Bangladesh produit en fonction des conditions climatiques, souvent très difficiles, de 50 à 80 000 tonnes de thé ; plus de la moitié sera vouée à l'exportation ; le district principal se nomme  SYLHET et se trouvait avant la partition en 1947 dans la région indienne d'Assam ; comme en Assam ou dans le CACHAR voisin (autre région productrice de thés en grands quantités), les plantations se trouvent pratiquement au niveau de la mer, sur des sols acides et très peu riches, parfois inondés, - traversés par les grands fleuves de l'Himalaya-, mais assez fertiles malgré tout. Tout comme pour son prestigieux voisin d'Assam, les récoltes ont lieu de mars à novembre, mais la meilleure récolte se situe au mois de juin ou juillet.

© Crédit photo