Formose

Taipei

À quelques kilomètres à peine de la capitale, Taipei, se trouvent les premières plantations de thé en étage, sur des montagnes de petite altitude, à l’est et au sud, à Pin Lin en particulier. C’est dans ce district de Taipei/Pin Lin que se concentre toute l’histoire du thé de Formose et où se retrouve en particulier le plus emblématique et le plus ancien de tous : le Pouchong (ou Bao Zhong), et ce depuis 130 ans environ ! Aussi appelé « oolong léger » (sans doute parce que, très peu oxydé) il fait penser à de nombreux thés verts, comme le Tai Ping Hou Kui du Anhui, par exemple. Le Pouchong donne des thés aux notes fleuries très développées (gardénia, jasmin) et presque pâtissières (beurre, crème). Après un léger vieillissement, des notes plus végétales peuvent apparaître.