Ceylan

Nuwara Eliya

Au 2/3 de l’île, bien au centre, entre 1600 et 2000 mètres d’altitude, le district de Nuwara Eliya fait penser à un cirque ovale, surplombé par la ville éponyme, à 1902 mètres d’altitude, à l'abri et à l’ombre de la plus haute montagne du pays, le Pidurutalagala. Les plantations de thé qui tapissent les montagnes font partie des plus magnifiques qui soient. Peu nombreuses, la qualité est toutefois au rendez-vous et les thés de ce district se distinguent par leur parfum particulier. Ici, les théiers sont entourés de cyprès et d'eucalyptus, de menthe sauvage… La liqueur des thés (notamment ceux de mars/avril) offre des notes fraîches, fleuries et printanières. Les feuilles, aux parfums déjà puissants, envoutants et subtils, sont d’un vert plus clair qu’ailleurs, avec des reflets dorés. Ce sont les « blooms », signe de très haute qualité qui caractérisent aussi les Darjeeling first flush !