Amérique du sud

Argentine

Les premières récoltes de thé en Argentine datent de la fin de la deuxième guerre mondiale ; les plantations se trouvent dans les régions nord proches du Brésil ; à 90% dans le district des « Misiones » (le même que pour le maté) et 10% dans le district des « Corrientes ». Les conditions climatiques sont moyennement favorables à la culture du thé, qui s'étale d'octobre à avril ; 100% des thés sont des thés oxydés orthodoxes, la plupart à feuille brisée ; 90% sont destinés à l'exportation, et sont dans la plupart des cas inclus dans les mélanges « phare » des leaders mondiaux du marché du thé. Les récoltes annuelles tournent entre 70 et 90 000 tonnes par an.

 

© Crédit photo