Afrique

Kenya

Venu tardivement au thé au début du XXème siècle, le Kenya aura mis peu de temps à se tailler une place de choix, cette denrée constituant une source de devises importante. Aujourd'hui, fort des ses 150 000 hectares, le Kenya peut se vanter d'être depuis 10 ans le premier exportateur mondial et le troisième producteur derrière l'Inde et la Chine, avec plus de 300 000 tonnes par an. Ces thés, très majoritairement noirs, offrent une belle présence de pointes dorées qui assurent une tasse dense et charnue. Des plantations comme Marynin produisent des thés intéressants, denses et ronds.